Niger

Niger, du fleuve au désert

Publiée le 4 févr. 2013

Sur un récit d’Alex Décotte, 55 photographies de Maximilien Bruggmann. Au départ de Niamey, elles permettent de pénétrer lentement dans le pays profond, ses témoignages d’un temps où le Sahara était vert, ses éleveurs nomades et ses ultimes caravaniers transportant le sel de Bilma à Agadez. Maximilien Bruggmann avait même photographié le fameux arbre du Ténéré, unique à 400 kilomètres à la ronde, renversé en 1973 par un camion libyen…

Laissez un commentaire. Merci.