Argentine

Baradero: Chacarera del rancho

Mise en ligne le 17 févr. 2008

A Baradero, au bord du rio Parana, le ballet « Renacer de mi pueblo » danse, devant la gare désaffetée, la « Chacarera des Rancho » chère aux Nocheros.

Baradero, un village suisse au bord du Rio Parana

Mise en ligne le 17 févr. 2008

Le 3 février 1856, un bateau abordait à Baradero avec, à son bord, une poignée d’émigrants suisses en quête d’aventure et de fortune. Descendante de l’une de ces familles, Silvia Chillier-Fucaraccio nous guide sur cette terre de mémoire et de nostalgie…

Baradero: le chamamé de Corazon Litoraleno

Mise en ligne le 18 févr. 2008

A Baradero, le groupe Corazon Litoraleno interprète le chamamé traditionnel et chante le souvenir des musiciens régionaux, célèbres ou inconnus.

Baradero: Renacer de mi pueblo

Mise en ligne le 16 févr. 2008

Au bord du rio Parana, Baradero accueille chaque année un festival de chanson populaire.Le groupe local « Renacer de mi pueblo » est l’un des gropes les plus appréciés…

Isabel Mackinlay, peintre

Mise en ligne le 16 févr. 2008

Avec ses lointaines origines suisses, mexicaines et argentines, Isabel Mackinlay a passé toute sa jeunesse en France (Ferney-Voltaire) avant de s’installer à Buenos-Aires. Sa peinture, profonde, ricanante et parfois désespérée,lui colle à la peau…

Juan José Guiraldes, gaucho argentin

Mise en ligne le 18 févr. 2008

Juan José Guiraldes, fondateur de la Confrérie des Gauchos, fut le plus ardent défenseur de cet art de vivre fait de courage, de solitude, de poésie et d’immensité.On ne naît pas gaucho, on est gaucho ou on ne l’est pas…

Juan José Guiraldes : ma pampa argentine

Mise en ligne le 16 févr. 2008

Décédé en 2003 à’âge de 87 ans, Juan José Guiraldes, descendant du grand écrivain Ricardo Guiraldes (Don Segundo Sombra)avait fondé la Confrérie des Gauchos et vivait dans son estancia de San Antonio de Areco. Cette interview en français est un document rare, enregistré quelques mois avant sa mort.

Miguel Rigacci, orfèvre de la pampa

Mise en ligne le 18 févr. 2008

A San Antonio de Areco, haut lieu de la tradition gaucha, Miguel Rigacci fond, emboutit, cisèle et lustre les pièces d’agent indispensables à la tenue du gaucho argentin. L’un de ses clients les plus fidèles fut Juan José Guiraldes…

Nestor Prieto, payador de Patagonie

Mise en ligne le 17 févr. 2008

Dans la pampa argentine, le « payador » est un musicien qui, souvent, chante la gloire des humbles héros de son village. Ici, à Junin de Los Andes, Nestor Prieto dédie sa payada à la mémoire d’un vieux gaucho exemplaire, don Luis Arriagada

Nos cousins d’Argentine 1857-2007

Mise en ligne le 28 nov. 2009

Voilà un siècle et demi, dans toute l’Europe, les temps étaient si durs que, dans chaque famille montagnarde ou presque, un ou plusieurs enfants devaient choisir le chemin de l’exil. En 1857, ils furent plsu de cent, Savoyards, Valaisans, Piémontais, à mettre le cap sur l’Argentine et à s’installer au bord du rio Urugay (Colon, Sans José, Villa Elisa). Volontairement ou pas, ils finirent par rompre les liens ténus qui les reliaient encore à la lointaine Europe. Des années et des années de silence et d’oubli, jusqu’à ce que, de part et d’autre de l’Atlantique, les cousins redécouvrent leur histoire.

Laissez un commentaire. Merci.