Fabuleux Lac Martin

A deux pas de Pont-Breaux et de ses écrevisses, le Lac Martin est sans doute, dans les bayous de Louisiane, un des plus beaux sites naturels qui se puissent visiter… En 2018, parmi la demi-douzaine de voyageurs embarqués sur le canot de notre guide, se trouvait également l’ami Roger Juillerat. journaliste comme moi et bien meilleur photographe que moi. Il est l’auteur de certaines images présentées dans cette galerie.

Voir toutes les photos…

Orshikh

IMG_0857

Bat-Orshikh Bazarvaani est en Mongolie le plus grand et le plus célèbres des chanteurs de gorge et des joueurs de violon à tête de cheval. Je connaissais bien sûr son existence mais nous ne nous étions jamais rencontrés. Grâce à Martina, qui avait tissé avec lui des liens d’amitié depuis le début des années 2000, c’est désormais chose faite. Ce jour-là, dans sa belle Mercedes plus tout à fait neuve, il nous emmène à quelques dizaines de kilomètres d’Oulan Bator, dans sa famille à laquelle il souhaite faire entendre ses dernières compositions. Cette rencontre a fait l’objet d’une captation vidéo. Le film est actuellement en cours de montage.

Voir la galerie photos …

Le livre “Si tous les enfants du monde” est en ligne

MDM COUV _0001

Message personnel: Vingt-cinq ans après ce voyage sur l’ancienne Route des Esclaves, les adolescents cités dans ce livre ont aujourd’hui franchi le cap de la quarantaine. Nous nous sommes perdus de vue, hélas ! J’aimerais les retrouver, aller à leur rencontre, raconter les nouveaux chemins de leur vie. Qu’ils me contactent à cette adresse: decotte@gmail.com . Merci !

Sommaire

Bonne lecture!

Alex Décotte

Dès aujourd’hui, mise en ligne d’un nouveau livre

Gauchos / Maximilien Bruggmann / Alex Décotte

Gauchos Livre français_0001Ce livre fait vivre au présent les gauchos sud-américains. Rudesse du quotidien, chatoiement des fêtes, chaleur de l’amitié, nostalgie d’un passé qui ne veut pas mourir, la vie du gaucho se situe hors du com­mun. Elle est sans limites, sans mesure, sans égale.

Épanoui à force de violence, de soli­tude, d’action, le gaucho d’aujourd’hui s’accroche à l’Histoire. Il se voudrait encore au temps de la vie avec l’Indien, côte à côte ou face à face, au temps des premiers troupeaux, des errances sans fin, de la conquête du désert, des guerres d’indépendance auxquelles ses semblables prirent si grande part. Il se voudrait poète, chanteur, philosophe.

Le progrès? Il y a goûté, mais sans conviction. Il sait bien que là serait la mort, sa mort. Non, son avenir est dans le passé, dans la tradition.

Que ferait-il de la télévision, de l’électricité, de la voiture, du télé­phone? Mais que ferait-il sans le che­val, le lasso, le couteau et l’immensité de la pampa?

Le gaucho, c’est un autre nous-mêmes, dans un autre monde.

Voir la suite…

Gauchos Livre français_0002

 Voir la suite…

Ce vendredi à la radio suisse

Bourlingue

Chers amis,

Pendant près d’une heure, je vais me retrouver face aux micros de la Radio suisse pour laquelle, des décennies durant, j’ai raconté mes voyages de journaliste au long cours.

Pour l’émission « Détours » qu’elle co-produit chaque jour de 13h à 14h avec Madeleine Caboche, Martine Galland me fait en effet l’amitié de m’accueillir en direct autour du site www.bourlingue.net et de quelques moments forts de mes pérégrinations: Argentine, Haïti, Sibérie, Roumanie … et même Carouge.

Je serais heureux de vous savoir à l’autre bout des ondes. N’hésitez donc pas à écouter RTS1 La Première

ce vendredi 10 janvier dès 13 heures.

Si vous vous trouvez loin de la Suisse, vous pouvez suivre l’émission en direct sur votre ordinateur :  http://www.rts.ch/audio/la-1ere/3262320-la-1ere-en-direct.html . Vous pouvez aussi, pendant toute une semaine, la réécouter ou l’enregistrer en podcast : http://www.rts.ch/la-1ere/

Je compte sur vous et me réjouis de vous savoir à l’écoute. N’hésitez pas à me faire vos commentaires, remarques et critiques sur le site de www.bourlingue.net

Bien amicalement,

Alex Décotte

Les singeries de Gibraltar

sP1000553Pendant plus de quinze ans, de 1969 à 1985, les familles ne purent se parler (par gestes) que de part et d’autre d’une double clôture de treillis et de barbelés. Tout passage était interdit, dans un sens comme dans l’autre. Et pourtant, nous n’étions ni à Berlin, ni à la frontière des deux Corée, ni même entre Mexique et Etats-Unis. Non, cela se passait à l’extrême sud de l’Europe occidentale, entre l’Espagne de Franco et le territoire britannique de Gibraltar.

Lire la suite…

Neptune sorti des eaux

 

wDSC01931

L’oeil est gris porcelaine, indistinctement.   La pupille comme le reste. Un gris soutenu, parcouru de moirures vertes ou brunes suivant que le regard se dirige vers l’eau ou vers la falaise. Les paupières, elles aussi, sont grises. Mais mates. Pas de cils. Du moins pas apparents. Ou peut-être sont-ils gris, eux aussi ? Du même gris que les yeux ?

Lire la suite …