Tourisme sexuel: ne pas se tromper de cible

20140808 Cambodge Somaly Mam NMA 1d

Coup de colère à la lecture de Marianne, ce vendredi matin. Un long article à charge y accable Somaly Mam, cette jeune femme cambodgienne qui, depuis plus de vingt ans, se bat pour faire sortir des fillettes des bordels de son pays.

Somaly Fondation

Quel est donc le tort de Somaly aux yeux de la presse d’aujourd’hui ? D’avoir été amenée au bordel par ses propres parents, plutôt que vendue comme elle l’a dit parfois ? Et alors ? Ce qui est sûr, c’est qu’elle a été une gamine prostituée mineure et qu’elle ne l’avait évidemment pas choisi. Elle s’en est sortie, bravo ! Comment ? Tous les moyens sont bons quand on doit sauver sa peau.

Lire la suite…

1 réflexion sur « Tourisme sexuel: ne pas se tromper de cible »

Laissez un commentaire. Merci.