Comment peut-on être breton ?

 

???????????

« La bonne façon de connaître sa patrie, c’est de lui faire l’amour à vélo. A cheval sur un cadre point trop léger, les mains souquées aux deux mancherons de cette charrue, les cuisses traçant le sillon mètre par mètre, sans hâte mais sans paresse, ménageant bien son souffle, on ressent le moindre accident de route que le pied même ne révélerait pas: la côte vous soulève dans un corps à corps loyal, la descente vous monte du bonheur au ventre: l’oeil ne perd rien sans avoir le temps de se lasser: et puis, on est à hauteur royale, on voit les gens par leur fenêtre, au milieu de leurs toiles cirées et de leurs armoires, on devine dans l’ombre la photo des noces, les objets qui font une vie; on est le vagabond rapide quivole un tutoiement; on cueille aux portes des visages, des bras rouges de lessive qui se relèvent sur un front, un regard qui vous crie: Arrête-toi! parce qu’il sait que vous passerez – Je crois bien que j’ai rencontré cent fois la femme de ma vie entre Nantes et Quimper ».

Morvan Lebesque, « Comment peut-on être breton? » Le Seuil 1970

Laissez un commentaire. Merci.