Orient Express

Orient Express: un peu d’histoire

Mise en ligne le 19 janv. 2008

A la fin du XIXè siècle, l’Orient Express créé par le Belge Georges Nagelmackers fut le premier lien, rapide et luxueux, entre les capitales de l’Europe naissante: Paris, Venise, Vienne, Budapest, Bucarest, Constantinople. Cette histoire est le miroir d’une époque, l’accomplissement d’un rêve qui perdure, aujourd’hui encore.

Orient Express: de Paris à Venise

Mise en ligne le 19 janv. 2008

Principal trajet de l’Orient Express, le Paris-Venise permet d’apprivoiser ce train mythique, d’en découvrir le luxe et d’apprécier la cuisine d’un grand chef, Christian Bodiguel.

Orient Express: de Venise à Budapest

Mise en ligne le 20 janv. 2008

C’est en franchissant la lagune de Venise que l’Orient Express retrouve son sens: atteindre par étapes les confins de l’Europe. De toutes les capitales de l’Est, Budapest est restée une des plus flamboyantes. Suite d’un voyage de rêve.

Orient Express: Budapest – Bucarest

Mise en ligne le 20 janv. 2008

En quittant Budapest, l’Orient Express se dirige insensiblement vers l’aventure et le dépaysement. Au-delà des Carpates chères au comte Dracula, voici Budapest et l’ancienne demeure des Ceausescu. Mythe et histoire se côtoient en musique.

Orient Express: de Bucarest à Istanbul

Mise en ligne le 20 janv. 2008

Lorsque l’Orient-Express parvint pour la première fois sur les rivages de la Corne d’Or, Istanbul se nommait encore Constantinople. De Roumanie en Turquie en passant par la Bulgarie, on change de monde. L’Orient se fait présent, insistant. La musique des Tsiganes fait place à celle des janissaires. C’est aussi, avant que se termien le voyage, le temps de la réflexion.

Laissez un commentaire. Merci.