Belles rencontres autour du lac Léman

 P1000619w

Merci à Voltaire, même s’il n’y est pas grand-chose. Ici, dans ce château de Saint-Saphorin-sur-Morges, il aurait été vivement éconduit pour s’être moqué de l’intérêt de son hôte, raillé parce qu’il lisait la Bible. « Qu’on attelle des chevaux de Monsieur de Voltaire », aurait dit l’offensé pour signifier au philosophe d’avoir à déguerpir au plus vite. Voir à ce propos le reportage de la RTS.

Cet événement, même réel, n’a bien sûr pas été rapporté par Voltaire lui-même, trop fier pour s’avouer ainsi chassé. On en trouve seulement une brève relation dans l’ « Histoire de la Confédération suisse » de Johannes von Müller (1752-1809) à propos de François-Louis de Pesme, grand militaire et grand diplomate, le plus célèbre des châtelains de Saint-Saphorin (1668-1737).

images3 François-Louis de Pesmes

Le hic, c’est que François-Louis est mort en 1737 et que Voltaire n’est venu dans la région, fuyant la Prusse, qu’en 1755… Alors, simple légende ? Pas sûr. Le texte de von Muller est le suivant : « Ses biens et son nom passèrent, avec sa fille unique, dans la maison de Métral d’Aubonne. — Voltaire le trouva un jour qui lisait la Bible et l’en plaisanta. Le vieillard sonne : a Faites mettre les chevaux à la voiture de M. de Voltaire ».

La mésaventure se serait-elle produite avec ce François-Louis de Mestral ? Né en 1738, il était effectivement vivant lorsque Voltaire résida entre Lausanne, Genève et Ferney, de 1755 jusqu’à sa mort en 1778. Las, il n’avait que quarante ans à la disparition de Voltaire, ce qui n’en fait évidemment pas un « vieillard ». Si tu en sais plus que moi, cher lecteur, manifeste-toi, poste un commentaire  et éclaircissons ensemble cette énigme.

images1

Mais revenons au château et à nos rencontres d’aujourd’hui. Françoyse Krier, excellente journaliste chez escapada.ch, m’avait dit avoir appris cette anecdote voltairienne de la bouche d’un célèbre architecte d’intérieur, Jorge Canete, qui a justement installé son bureau et ses appartements dans les deux étages bas du château de Saint-Saphorin, le dernier des étages étant toujours occupé par les descendants de la famille de Mestral.

Canete

Jorge Canete est un inconditionnel de Voltaire. Chez lui, le philosophe est partout. Une pièce entière est même tapissée de pages du philosophe arrachées – pardonnable sacrilège – à des ouvrages du XVIIIè siècle. Sur rendez-vous, Canete fait même visiter sa demeure sans oublier de parler de Voltaire et de ses chevaux attelés à la hâte. Cette seule visite, avec vue sur les vignobles d’antan et le Léman de toujours, vaut à elle seule la visite.

P1000617w

Jusqu’au 11 janvier, l’intérêt du lieu est doublé, voire décuplé, par une exposition dans l’exposition, celle de l’artiste marseillaise Marie Ducaté, à qui Jorge Canete a donné carte blanche autour du thème de Voltaire et du « Château enchanté ».

P1000608w P1000609w

Marie Ducaté ! Grande dame et inclassable petite bonne femme, vive, drôle et passionnée. Excellente céramiste (voyez ses hilarants rats de bibliothèque), elle ne cesse d’inventer de nouvelles formes d’expression, s’appuyant sur des procédés improbables pour faire apparaître, au travers de voiles de tissu ou d’entrelacs de perles multicolores, les silhouettes complices de ses personnages, souvent animaux et parfois hommes – et femmes, comme pour les évocations de Voltaire et de sa bonne fée, Emilie Du Châtelet.

P1000613w

Marie Ducaté est déjà repartie pour Marseille et sa Joliette mais son esprit restera enchevêtré à celui de Voltaire, quelques jours encore, au château de Saint-Saphorin sur Morges. Courez-y.

Alex Décotte

PS : en quittant le château, faites une halte, au village voisin d’Echichens, dans la cave d’Henri Cruchon. Il a gaillardement dépassé les trois quarts de siècle et continue d’élaborer, avec ses deux fils, d’excellents chasselas blancs d’appellation Morges, dans le belle tradition des vins vaudois. L’homme est enthousiaste et savoureux. Un seul regret : ne pas avoir eu le temps de lui présenter Marie Ducaté.

Saint-Saphorin-sur-Morges_Castle

Jorge Canete: www.jorgecanete.com +41.78.7102534 info@jorgecanete.com

Marie Ducaté:  www.marieducate.com  www.documentsdartistes.oeg/ducate x www.wip-art.fr/artistes/marie-ducate +33.688063155 marie.ducate@wanadoo.fr

Henri Cruchon: www.henricruchon.com

 

Une réponse à Belles rencontres autour du lac Léman

  1. /// Dwrdan dit :

    Notre cher Patriarche eût été éminemment excusable, pour avoir probablement été surpris par le bouquet corsé à souhait,d’une dégustation de fendant, honorée à huis-clos et sûrement à fond de cave mais…bibliquement; Bacchus et ses nymphes et dryades lui en tiennent grâce …!

Laissez un commentaire. Merci.